Esprit Green-IT

Peu de personnes ont conscience de l’impact environnemental de l’internet.

D’après le site Web Green.it.fr les technologies de l’information (TIC) émettent 2 % des émissions de gaz à effet de serre liées à l’humanité.
La consommation électrique de l’internet est en partie utilisée par les serveurs, et par les systèmes de refroidissement nécessaires à leur fonctionnement. La plus grande partie du trafic de l’Internet est générée par et pour les GAFAM*, cela veut dire que les puissances de calculs et de refroidissements sont utilisées pour améliorer le ciblage marketing! Sous couvert que ces sociétés vous permettent de communiquer. Mais tout cela a un coût important en terme de ressources naturelles.

D’après une autre source, Wikipédia :

[..]
Un Datacenter est utilisé en moyenne à 56 % de son potentiel. 

N’oublions pas la pollution engendrée par la voracité des logiciels utilisés par ces sociétés, qui rendent le matériel rapidement obsolète (serveurs mais aussi téléphones, PCs, tablettes). Nous ne jetons plus des appareils parce qu’ils ne fonctionnent plus, mais parce qu’ils ne fonctionnent plus assez vite!

Pour une utilisation privée, nous verrons qu’il n’est pas nécessaire d’héberger son site web ou sa messagerie, sur un serveur hébergé dans un Datacenter énergivore.
En comparaison, un serveur de Datacenter consomme minimum 90 Watts sans compter l’énergie nécessaire à son refroidissement, tandis que la consommation d’un Raspberry Pi ne dépasse pas 6 Watts et ne nécessite pas de refroidissement.

Vous pourrez trouver quelques exemples, indiquant l’utilisation de Raspberry PI hébergeant des sites Web :

L’infrastructure de mon Datacenter est en plastique, fabriqué à la demande. Le plastique utilisé (PLA) est bio-dégradable en composteur industriel. Une fois construit, à moins de l’expédier contre un mur, c’est un matériel durable. Tout le prototypage a été fait à l’écran, avec un logiciel de conception 3D. Le nombre de prototypes à imprimer dépend donc de la qualité des prises de mesures. Le Rapsberry PI et le Rock64 disposent du même facteur de forme.

Quand à la conception du site web, préférez les sites statiques, comme il y a 15 ans. Les gestionnaires de contenus tel Wordpress, utilisent un interpréteur de code (PHP) et une connexion à une base de données (Mysql). Le coût énergétique d’affichage d’une page avec Wordpress est beaucoup plus important que celui d’une page statique.
Avec un code statique (Html), Le serveur web ne fait que le lire le fichier contenant l’information (page) et l’envoyer vers le navigateur de l’internaute. Des dispositifs de “cache” améliorent encore les performances.
Ce type de site web ne dispose pas d’interface d’administration en ligne, ni de connexion à une base de données. Le code source n’est pas interprété par le serveur Web, ce qui apporte un autre avantage : il devient insensible aux attaques fréquentes : sql injection, tentative d’accès à l’administration du site et soulage le service de “détections d’intrusions”.

J’ai migré mon site Wordpress vers Hugo. Seul un programme “PHP” permet le contact direct. Ce script est minimaliste, il intercepte les données saisies par un internaute et me l’envoi par email. D’autres font le choix d’un renvoi vers Twitter ou Facebook pour établir un contact. Je préfère conserver mes données loin de ces silos.

Une autre manière de rester dans l’esprit Green-It, consiste à utiliser des PCs dit “obsolètes”, par contre vous n’échaperez pas à leur consommation électrique. Mais ce peut-être une solution pour permettre l’utilisation de services un peu plus gourmands en ressources et non supportés par les Raspberry Pi/Rock64.

Comparaison de temps de chargement d’une page - Ancien site web/Nouveau site web

  • Ancien site web : Service Wordpress hébergé sur un serveur Quad-Core Intel I7-6700, 3.84Ghz, Hyperthreading (supporte plusieurs autres sites web). La base de données Mysql est hébergée sur un serveur Processeur Quad-Core Intel I7-6700, 3.84Ghz, Hyperthreading. Soit 2 Serveurs + climatisation.
  • Nouveau site web, statique, hébergé sur un Rapsberry PI et un Rock64 (répartition de charge) ; Respectivement Processeur Quad-Core ARM, 1.4GHz et 1.8Ghz. Deux serveurs basse consommation, sans climatisation.
Page Ancien site “Wordpress” Nouveau site “Hugo”
https://www.mytinydc.com/index.php/infrastructure/ 3.78 sec 2.09 sec
https://www.mytinydc.com/index.php/galerie 3.32 sec (7 photos) 2.24 sec (15 photos)

(*)Tests réalisés sans activation du cache sur un seul Raspberry PI (pas de répartition de charge).

Bien évidemment, ces deux types de serveurs sont incomparables en terme de performances. Il s’agit, ici, d’exposer deux manières différentes de mettre en oeuvre un site web. Dans mon cas, j’obtiens même un gain de performance.